Evaluation des activités biologiques et étude de la composition chimique de la plante Scabiosa stellata L.

MOUFFOUK, CHAIMA (2019) Evaluation des activités biologiques et étude de la composition chimique de la plante Scabiosa stellata L. Doctoral thesis, Université de Batna 2.

[img] Text
thése-DOCTORAT- Mouffouk Chaima.pdf

Download (15MB)

Abstract

Ce travail de recherche a porté sur l’investigation phytochimique et l’évaluation des activités biologiques des extraits bruts (éther de pétrole, acétate d'éthyle et n-butanol) obtenus à partir de la plante Scabiosa stellata; in vivo (toxicité aiguë, l’activité anti-inflammatoire et antipyrétique) et in vitro (activité antioxydante, antiarthritique, cytotoxique, anticholinestérase, hémolytique et antibactérienne). L’activité antioxydante a été évaluée par huit méthodes différentes, l'activité antiarthritique a été réalisée par la méthode d’inhibition de la dénaturation du sérum d’albumine bovine, la cytotoxicité a été testée par la méthode de Brine shrimp, l'activité inhibitrice de l'acétylcholinestérase a été réalisée en utilisant la méthode colorimétrique d'Ellman , l'activité hémolytique a été évaluée spectrophotométriquement vis-à-vis des érythrocytes humains et l'activité antibactérienne des extraits a été estimée par la méthode de diffusion sur disques agar contre dix souches bactériennes. Cependant, La toxicité aiguë, l'activité anti-inflammatoire par le modèle d’oedème de la patte induit par la carragénine et l'activité antipyrétique par la méthode de pyrexie induite par la levure de bière ont été testées sur des rats Wistar. Le criblage phytochimique des extraits a révélé la présence de plusieurs types de métabolites secondaires. L'extrait acétate d'éthyle possède la teneur la plus élevée en polyphénols, flavonoïdes et tanins. Tous les extraits bruts (EP, AcOEt et n-BuOH) ont des activités antioxydantes dans divers systèmes et empêchent la dénaturation du sérum d’albumine bovine d’une manière dose-dépendante. Un effet cytotoxique significatif a été observé dans l'extrait n-BuOH avec une CL50 de 35,7 ± 0,5 μg/mL, l'extrait acétate d'éthyle présentait une activité anticholinestérase modérée à 200 μg/mL. Le test hémolytique a montré que les extraits (n-BuOH et AcOEt) induisent une hémolyse d’une manière dosedépendante avec des valeurs de CE50 à 37,25 ± 0,52 et 106,57 ± 0,28 μg/mL respectivement. Tous les extraits bruts ont une activité antibactérienne contre la plupart des souches testées avec des zones d’inhibition allant de 9 à 20 mm. L'administration par voie orale de l'extrait acétate d'éthyle à différentes concentrations (500, 1000 et 2000 mg/kg) n’entraine aucun symptôme toxique ni mortalités chez tous les animaux traités. Aucune modification significative des paramètres biochimiques et hématologiques par rapport au groupe témoin n’a été observée. Par conséquent, la dose létale aiguë 50 approximative de cet extrait a été estimée supérieure à 2000 mg/kg. Toutefois, l'administration orale de l'extrait n-BuOH aux mêmes concentrations induit des symptômes toxiques et la mortalité de tous les animaux traités à la dose de 2000 mg/kg. Une augmentation significative des taux des paramètres biochimiques incluant (ALAT, ASAT, cholestérol, triglycérides, créatinine et urée) et une altération remarquable des paramètres hématologiques par rapport au groupe témoin ont été observés dans les deux groupes ayant survécu (500 et 1000 mg / kg). L'examen histologique du foie, des reins et des poumons a confirmé les signes toxiques observés. Par conséquent, la dose létale aiguë 50 approximative de cet extrait a été estimée supérieure à 500 mg/kg. L’administration de l’extrait acétate d'éthyle à des doses de 50 et 75 mg/kg prévient l’oedème aigu de la patte et présente une activité anti-inflammatoire supérieure à celle du diclofénac en tant que contrôle positif. L'administration orale de l'extrait n-BuOH à des doses de 50 et 75 mg/kg a diminué significativement la température corporelle pendant toutes les phases du test par rapport au médicament standard (paracétamol) administré à 50 mg/kg. L’étude phytochimique de l'extrait n-BuOH obtenu à partir de l'espèce Scabiosa stellata L. a conduit à l'isolement et l'élucidation structurale de deux composés saponosidiques à savoir : Hederagenine 3-O-[β-D-xylopyranosyl-(1'''→3'')-O-α-L-rhamnopyranosyl-(1''→2')-O-α-L-arabinopyranosyl] (1) et Hederagenine 3-O-[β-D-glucopyranosyl-(1''''→4''')-β-D-xylopyranosyl-(1'''→3'')-O-α-Lrham- nopyranosyl-(1''→2')-O-α-L-arabinopyranosyl] (2). Leur structures ont été identifiées par analyses spectroscopiques : RMN 1D et 2D (1H, 13C, DEPT, COSY, HSQC, HMBC, NOESY et TOCSY) et par comparaison avec les données de la littérature.

Item Type: Thesis (Doctoral)
Uncontrolled Keywords: Scabiosa stellata, Activité antioxydante, Activité anti-inflammatoire, Activité antipyrétique, cytotoxicité, Activité antibactérienne, Activité anticholinestérase, Activité hémolytique, toxicité aiguë et saponosides ,RMN.
Subjects: Sciences de la nature et la vie > Biologie des organismes
Divisions: Faculté des sciences de la nature et la vie > Département de biologie des organismes
Date Deposited: 24 Feb 2019 10:52
Last Modified: 24 Feb 2019 10:52
URI: http://eprints.univ-batna2.dz/id/eprint/1703

Actions (login required)

View Item View Item